Cooking in June » Vegan Food

Bol Vegan: Quinoa et Patate Douce Rôtie [GF]

Bol Vegan: Quinoa et Patate Douce Rôtie [GF]

Devenir vegan, c’est un peu comme Alice qui tombe dans le terrier du lapin blanc. Le monde apparaît sous un autre angle. On appelle ça « faire la connexion ».

Par exemple, la connexion entre l’animal sensible plein de vie et la tranche de jambon sous cellophane. Je ne vais pas en faire tout un pataquès. D’autres en parlent mieux que moi. Mais c’est cette connexion, ce lien, cette empathie qui fait que je suis vegan aujourd’hui.

Autre effet Alice au pays des Merveilles: on découvre que la plupart des gens sont en fait des experts en nutrition. Même les amis qui n’ont jamais eu l’air trop portés sur la diététique, ceux qui ont un régime strict kebab – mac do – pizza, vont s’inquiéter de mes apports journaliers en protéine et oméga 3.

La plupart des gens pensent que le véganisme est un parcours du combattant. Littéralement. Pour arriver à avoir une alimentation équilibrée sans produits d’origine animale, il faudrait, selon eux, manger au moins 25 types de haricots différents dans la même journée pour avoir son apport journalier en protéine. Et le calcium? Est-ce que nos os vont se briser instantanément dès qu’on arrête de boire du lait de vache ? Est ce qu’on est obligé d’avaler des dizaines de compléments alimentaires pour rester en vie ?

Et non ! Manger vegan, c’est tout simple ! Pas besoin d’un diplôme en nutrition ou de super-ingrédients qui coûtent un bras. Mais la meilleure façon de le démontrer, ce n’est pas en parlant mais en mangeant.

Bol Vegan: Quinoa et Patate Douce Rôtie [GF]

Voilà à quoi ressemble un repas vegan nutritif, simple, complet et le plus important, délicieux ! Bref, la base.

 D’abord, on a la patate douce, rôtie jusqu’à la moelle, tellement qu’elle sort du four toute caramélisée. Pas besoin de sel, de poivre, de quoi que ce soit, elle est délicieuse telle quelle. Niveau légumes, on augmente un peu la dose avec l’inévitable brocoli vapeur bien croquant. On ajoute ma nouvelle obsession: des pois chiches rôtis avec quelques épices. On sert tout ça sur un lit de quinoa. J’allais oublier la sauce miso-tahin! Riche et savoureuse mais surtout ultra rapide à faire.  

Ça vaut le coup de suivre le lapin blanc !

Bol Vegan: Quinoa et Patate Douce Rôtie [GF]

trait2

Bol Vegan: Quinoa et Patate Douce Rôtie [GF]

Bol Vegan: Quinoa et Patate Douce Rôtie
Pour 2 affamés ou pour 4 personnes pourvues d'appétit plus modeste
Print
Ingredients
  1. 1 grosse patate douce
  2. 300 g de quinoa cuit
  3. 220 g de pois chiches cuits et égouttés
  4. 1 c. à café de paprika
  5. 1 c. à café de cumin moulu
  6. 1 brocoli coupé en fleurettes et cuit à la vapeur
  7. 4 c. à soupe de tahin
  8. 4 c. à soupe de miso blond/blanc
  9. 1 gousse d'ail
  10. 1 pincée de sucre ou une goutte de sirop de riz
  11. sel et poivre du moulin
Instructions
  1. Préchauffer le four à 180°C. À l'aide d'une fourchette, percer de part en part la patate douce, l'enduire d'huile et la saupoudrer d'une pincée de sel. Placer la patate douce sur une plaque et enfourner. Cuire la patate douce jusqu'à ce qu'elle soit facilement transperçable avec un couteau, plus ou moins 40 minutes.
  2. Pendant que la patate douce cuit, mélanger intimement dans un bol les pois chiches, le paprika, le cumin, 1 cuillère à café de sel, quelques tours de moulin à poivre et un filet d'huile d'olive. Quand la patate douce a l'air cuite, placer les pois chiches sur la plaque autour d'elle. Cuire pendant 10 minutes. Touiller à l'aide d'une spatule. Cuire pendant encore 5 minutes ou jusqu'à ce que les pois chiches soient un poil plus secs mais pas croquants non plus. Quand c'est prêt, sortir la plaque du four et couper la patate douce en tranche.
  3. Pour la sauce: Dans un blender ou équivalent, ajouter le tahin, le miso, la gousse d'ail, la pincée de sucre et 15 cl d'eau. Mixer jusqu'à ce que la sauce soit bien homogène.
  4. Pour assembler, mettre le quinoa dans un grand bol, puis ajouter quelques tranches de patate douce, le brocoli, les pois chiches et recouvrir généreusement avec la sauce miso-tahin !
Notes
  1. - Quand je veux rôtir une patate douce, j'en profite pour en rajouter 2 ou 3 dans le four en extra. Comme ça je peux profiter de ces merveilles toute la semaine sans avoir à rallumer le four !
Cooking in June http://www.cookinginjune.com/

 

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • Noulou - Miaaam ! Euh, pardon, je voulais dire bonjour ! Je découvre ton blog, et c’est vraiment miam. J’adore aussi les pois chiches grillés/rotis aux épices (et ce dont je raffole, depuis que j’ai découvert ca il y a 15 jours, c’est la mousse au choc tuerie que l’on fait avec « l’eau » des pois chiches)
    La patate douce, tu l’épluches avant de la mettre au four à rotir ? (ca noircit vite mais cuire ave la peau sel dessus, ca me parait bizarre…
    Autre petite question si je peux ? Le miso blanc, est ce que c’est meilleur que le miso brun, dont j’ai deja acheté un pot qui s’est ennuyé dans le frigo pendant des mois après avoir été gouté…
    Merci beaucoup !12/05/2016 – 20:05RépondreCancel

    • Irène - Les patatates douces, je les cuis entière avec la peau et ça ne va pas bruler si tu gardes la température à 180 °C !
      PoUr le miso, j’ai la chance d’être tombé sur un petit artisan qui fait un miso de foli ! Sinon le miso blond lima est assez doux et est très accessible. Je l’utilise énormément!
      Et oui la mousse à l’aquafaba c’est une tuerie!!
      Bises12/05/2016 – 23:59RépondreCancel

  • loulou - beau bowl! sans les pois chiche pour moi, je les digère mal mais le reste me convient tout à fait! 😉15/04/2016 – 22:10RépondreCancel

  • Lou - Une belle assiette gourmande !15/04/2016 – 20:03RépondreCancel

  • gridelle - ton plat est extrêmement appétissant!14/04/2016 – 12:31RépondreCancel

  • Coco - Bonjour !
    Merci pour le passage sur mon blog et le gentil petit mot.
    Cela me permet de découvrir votre univers végan et j’avoue que je suis vite tombée sous le charme de vos recettes et de vos belles photographies.
    Ce bol simple et complet par exemple met l’eau à la bouche, même pour une amatrice de viande comme moi ^^
    A bientôt !14/04/2016 – 08:47RépondreCancel

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

*

*